Les Moogles

Publié le par Arnito

undefined
Tout fan de Final Fantasy qui se respecte connaît bien ce nom. Le Moogle est avec le Chocobo l’un des emblèmes mythiques de la série. Mais que savez vous sur cette petite boulle de poils ?

Moggle !
Car c’est bien comme ça qu’il faut dire et non Mog comme on l’entend souvent. En effet, Mog est le nom du premier Moogle jouant un rôle important dans la série. Néanmoins, le nom Mog est tellement utilisé en France que nous continuerons à l’utiliser.

En faite le nom Moogle,
Mōguri - de mogura, taupe et kömori, signifit chauve-souris en japonais. Voilà qui explique l’apparence pour le moins curieuse de ce sympathique personnage.

undefined
Histoire
La première apparition du Moogle dans l’histoire des jeux vidéos remonte à Final Fantasy 3 (1990). Dans cet épisode, il joue un rôle de faible importance. C’est un en effet un ennemi banal qui deviendra un personnage du jeu comme les autres lorsque vous l’aurez vaincu.

Absent lors de l’épisode IV, on le retrouve lors du cinquième épisode. Après en avoir sauvé un d’un horrible monstre, les Moogles vous aideront grâce à leur pouvoir télépathique. De plus, leur village contient pas mal de trésors…

03.jpg
C’est dans Final Fantasy VI que le Moogle prend pour la première fois un rôle plus important. En effet, c’est dans ce sixième opus que vous pouvez en contrôler un pour la première fois. Il apparaît lors d’une quête optionnelle et combattra à vos cotés pendant une bonne partie de l’aventure. Petite précision, ce Moogle en question se nomme… Mog ! D’où la confusion sur le nom. C’est aussi lors de cet épisode que l’on peut entendre pour la première fois la musique Moogle Theme…

Lors de Final Fantasy VII, notre boule de poils préférée se fait beaucoup plus discrète. Il fait son apparition pour la première fois lors d’une l’invocation Chocobo/Mog, disponible à l’écurie après avoir parler avec un chocobo et vous le retrouverez également au Gold Saucer dans un mini jeux ou vous devez l’aider à trouver une fiancée.

Dans l’épisode VIII on retrouve notre petit compagnon sous la forme d’une carte se nommant MiniMog et sous la forme d’une Guardian Force du même nom qui soigne tous vos combattants, mais malheureusement elle n’est disponible qu’avec la Pocket-Station.

Dans Final Fantasy IX, le statut des Moogles évolue considérablement car ils sont au cœur de l’aventure, non pas comme personnages jouables mais comme compagnons. Ce sont eux qui vous permettent de sauvegarder votre partie et sont également au sein d’une sous quête : la Mog Poste.

undefined


Dans Final Fantasy X, il représente une arme de Lulu et dans l’épisode X-2, il apparaît sous la forme d’un déguisement de Yuna.
q-armes-6.jpg
Dans l’épisode XI, le Mog vient en aide à l’aventurier que vous êtes en se chargent de l’entretient de votre appartement. C’est aussi lui qui organise le contenu de votre coffre fort.

Dans FFTA et FFXII, les Mog tiennent un rôle plus important car ils sont une race à part entière. Dans FFTA, un Mog nommé Montblanc est même votre principal compagnon de route. Dans FF XII les Moogles sont présents dans tout Ivalice, ils sont connus pour être doués en mécanique et ingénierie ; ils sont les premiers pionniers de la construction d'aéronefs. Mais celui que vous rencontrez le plus souvent c'est le réparateur du vaisseaux de Balthier.
undefined
00032-Nono.jpg
Dans FFFCC, le Mog est votre compagnon de route. Si vous jouez seul, c’est lui qui porte le calice. Comme dans le neuvième épisode, les Moogles se chargerons de distribuer votre courrier et vous pourrez également jouer à de minis jeux grâce à eux.

On retrouve même ces Moogles dans la série Seiken densetsu.


Vous retrouvez aussi cette petite boule de poile dans les kingdom Hearts où les Mog travaillent dans une forge et fabriquent les meilleures armes du jeu.

10.jpg

Au même titre que le Chocobo, le Moogle est l’une des mascottes de Square-Enix. Présents dans presque toutes leurs grande série, on retrouvent les Mog dans toute une série de produits dérivés tels que des peluches, T-shirt, tasses et bien d’autres encore…

11ONK3nBNtL.-AA160-.jpg undefined

Bref, on n’est pas prêt de se débarrasser de ces adorables bestioles… Et c’est tant mieux !

Quelques images 

undefinedundefinedundefinedundefinedundefinedundefinedundefinedundefinedundefinedundefinedundefinedundefinedundefined

Publié dans Autres

Commenter cet article